Au quotidien, nous sommes mis en contact permanent avec des millions de bactéries. Si certaines nous sont utiles, voire nécessaires comme la flore intestinale, d’autres sont pathogènes. Elles provoquent des infections de type bactérien. Pour éradiquer ces dernières, l’arme la plus puissante est certainement l’antibiotique. Il existe plusieurs familles d’antibiotiques dont les macrolides. L’azithromycine fait partie de ce groupe. Zoom sur les propriétés et les effets indésirables de ce médicament.

Azithromycine,
pour combattre efficacement les infections bactériennes

L’Azithromycine est un antibiotique dérivé de l’érythromycine par ajout d’un atome d’azote dans son cycle lactone. Contenant une substance active du même nom, elle est utilisée pour traiter différents types d’infections bactériennes pour ne citer que la Chlamydia, l’angine, la cellulite et la maladie de Lyme.

L’azithromycine agit en inhibant la synthèse protéique, une fonction essentielle à la reproduction des bactéries. Comme elles ne peuvent plus se multiplier, ni se propager, elles deviennent donc vulnérables. Les défenses du corps peuvent reprendre leur travail afin d’éliminer l’infection. Dès lors, le processus de guérison commence. Les symptômes vont disparaître progressivement : fièvre, douleur, malaise, maux de tête, etc.

Des propriétés pharmacocinétiques particulières

Une autre particularité de l’azithromycine, qui explique son efficacité, est ses propriétés pharmacocinétiques extraordinaires. Après administration orale, la substance active est rapidement absorbée dans les tissus. Le pic plasmatique est atteint en seulement 2 ou 3 heures. La substance reste ensuite active pendant plusieurs jours après la dernière prise. Voilà pourquoi, le traitement à l’azithromycine est généralement court. Il peut durer 1, 3 ou 5 jours. Ceci explique pourquoi cet antibiotique fait disparaître assez rapidement les symptômes d’une infection. L’élimination de la substance active se fait au niveau de la bile et des urines.

Les effets secondaires

En général, l’azithromycine est plutôt bien tolérée. La plupart des utilisateurs ont rapporté des expériences positives avec ce médicament. Néanmoins, comme avec n’importe quel médicament, des effets indésirables peuvent survenir tels que :

  • des trouble digestifs : douleurs abdominales, diarrhée, nausées, vomissements et de rares cas d’inflammation de l’intestin.
  • des troubles cutanés et allergiques : éruptions cutanées, démangeaisons, douleurs articulaires, réactions allergiques…
  • des troubles hépatiques : hausse des enzymes du foie, hépatites cholestatiques, atteintes hépatiques sévères (rare)…
  • des effets vaginaux : inflammation du vagin, candidose
  • des effets auditifs : troubles de l’audition accompagnés de bourdonnement, de sifflement, surdité, etc.
  • des troubles cardiaques : torsades de pointe
  • des troubles psychiatriques : nervosité, agitation, anxiété, comportement agressif, etc.

Certains de ces symptômes peuvent être fréquents et toucher au moins 1 patient sur 10. On cite entre autres les douleurs abdominales et les diarrhées. D’autres sont plus rares, voire exceptionnels tels que les problèmes rénaux ou l’agitation.

Ils n’arrivent qu’à 1 patient traité à l’azithromycine sur 1000. S’ils apparaissent, il faut en discuter avec son médecin traitant. Seul celui-ci pourra décider de l’arrêt ou non du traitement. De même, si les symptômes persistent pendant plusieurs jours, une consultation doit être faite. Les effets secondaires sont normalement bénins. Ils disparaissent d’eux-mêmes au fil du traitement.